Check Payment

Please make all cheques payable to "L'Arche Canada Foundation" and mail to:

300-10271 Yonge St
Richmond Hill, ON
L4C 3B5

Mel a eu une vie difficile. Il a une déficience intellectuelle et une déficience visuelle. Avant son accueil à L’Arche, Mel connut une période très difficile dans sa vie, suite au décès de sa mère. Incapable de vivre sans assistance, il fut arraché à sa famille, à son quartier et à tout ce qui lui était familier. De plus, il n’avait aucun travail digne de ce nom – tout cela laissa Mel frustré et en colère. C’est à cette époque qu’il fut accueilli à L’Arche.

Avec le temps, les assistants du nouveau foyer de Mel à L’Arche l’aidèrent à découvrir ses rêves et à se fixer des objectifs personnels. Grâce au programme de soutien au travail de L’Arche, il développa ses compétences, jusqu’à décrocher son emploi de rêve à la banque alimentaire! Il y transportait des boîtes et aimait accompagner les conducteurs dans leurs gros camions pour apporter de la nourriture aux personnes dans le besoin. La colère et la frustration de Mel laissèrent la place à la fierté de réaliser son plein potentiel. Avec le soutien de son foyer de L’Arche et du programme de soutien au travail de L’Arche, Mel eut pour la première fois le sentiment de s’accomplir par le travail. Malheureusement, il décéda peu après.

À ses funérailles, ses amis, sa famille et ses collègues de travail parlèrent de sa capacité incroyable de tisser des relations et de sa passion au service des moins fortunés. Mel a fait une différence dans la vie de nombreuses personnes, tant à L’Arche que dans sa localité.

Sa vie fut une lumière pour les autres grâce au foyer et au programme de L’Arche qui l’accueillirent. La vision d’offrir des opportunités significatives aux personnes ayant une déficience intellectuelle a été développée par un homme qui osa faire une différence, Jean Vanier.

En 1964, cet humanitaire canadien achetait une petite maison et invitait deux hommes, Raphaël Simi et Philippe Seux, à quitter leur institution pour vivre avec lui. Cet acte de gentillesse marqua la naissance de L’Arche et le début de ses efforts afin d’aider les personnes ayant une déficience intellectuelle à réaliser leur plein potentiel.

De nos jours, L’Arche compte 150 communautés dans 37 pays à travers le monde. Les 200 foyers et programmes de jour de L’Arche au Canada ont transformé la vie de milliers de personnes ayant une déficience intellectuelle.

“J’ai un autre rêve : que nous, les gens de cette planète, apprenions à côtoyer les personnes ayant une déficience intellectuelle, au lieu de nous contenter de les prendre en charge et de donner de l’argent pour prendre soin d’elles. En vivant ensemble, nous les aiderons à découvrir leur valeur fondamentale. Elles ont des dons à offrir à nos sociétés et au monde.”

– Jean Vanier, fondateur de L’Arche

Les programmes de soutien au travail de L’Arche tels que celui auquel Mel participa incluent une évaluation individuelle, une formation professionnelle, des périodes d’essai au travail, du coaching, une formation de transition pour les collègues de travail et une supervision continue. Ces programmes ne sont pas entièrement financés par le gouvernement – leur succès dépend de la générosité de nos donateurs.

Aidez-nous à faire grandir la vision de Jean Vanier.

Faites un don maintenant