Check Payment

Please make all cheques payable to "L'Arche Canada Foundation" and mail to:

300-10271 Yonge St
Richmond Hill, ON
L4C 3B5

L’année se termine déjà, et pour beaucoup de personnes ayant une déficience intellectuelle, cette année n’aura été qu’une année comme les autres. Mais pour certaines, comme Jeff, ce fut une année de découverte qui lui a ouvert les portes d’une nouvelle vie.

Jeff, un homme timide et trisomique de 55 ans, a vécu avec son père toute sa vie. À la mort de celui-ci, il s’est retrouvé seul sans autre choix que l’institution locale. Étant sans famille et aucun plan n’ayant été mis en place, Jeff a été pris en charge par les services sociaux locaux. On l’a placé dans un foyer pour personnes âgées, dans l’aile des gens atteints de démence.

Ceci signifiait qu’après avoir vécu toute sa vie seul avec son père, Jeff s’est retrouvé encore plus reclus, avec personne de son âge à qui parler et très peu de stimulation sociale. Jeff a vécu ainsi pendant presque deux ans, seul dans sa chambre, isolé.

Au Canada, plusieurs adultes ayant une déficience intellectuelle continuent de vivre avec leurs parents vieillissants, jusqu’à ce que ceux-ci soient trop vieux pour s’en occuper, ou meurent. La plupart d’entre nous ne sont pas vraiment préparés pour ce jour. Et devant la longue liste d’attente des services sociaux, les parents comme ceux de Jeff, sont confrontés à la question : « Que va-t-il se passer quand je mourrai ? » Imaginez-vous à leur place. Ou à celle de Jeff.

Ses années d’isolement et de solitude étaient désormais derrière lui.

Avec le soutien de sa nouvelle famille de L’Arche, Jeff a trouvé sa voix et commencé à parler, à aller vers les autres et à nommer ses besoins. Grâce aux programmes de L’Arche, il a développé sa confiance en soi, trouvé une structure de vie et une routine qui l’ont aidé à réaliser qu’il était membre d’une communauté de gens sur qui il pouvait compter et qui comptaient aussi sur lui.

Vivre dans une communauté de L’Arche aimante a donné à Jeff un dynamisme incroyable. Il a trouvé le courage d’aller dans son quartier pour chercher un travail. Il a postulé pour devenir un barista au Starbucks du coin et a décroché le poste.

Jeff sait désormais qu’il compte pour beaucoup de gens, à l’intérieur et à l’extérieur de sa communauté de L’Arche. Il est très occupé à sociabiliser avec ses amis, à aider dans son foyer et à travailler et accueillir les clients au travail.

À L’Arche, Jeff a quitté une existence morne pour embrasser une vie remplie de nouvelles activités, de nouveaux amis et de nouvelles opportunités. L’Arche a été pour Jeff une porte ouverte sur le monde et il s’est ouvert au monde !

Les histoires de ce genre se répètent chaque jour dans les communautés de L’Arche au Canada. Nous souhaitons accueillir encore plus de gens comme Jeff, des gens qui ne devraient pas être mis de côté à cause de leur déficience intellectuelle, des adultes qui, quand les membres de leurs familles ne seront plus là, risquent d’être placés en institution parce qu’aucun plan d’avenir n’a été pensé pour eux.

Quand des adultes ayant vécu une vie protégée et isolée arrivent à L’Arche, quand ils ne savent pas communiquer leurs besoins, nous travaillons avec eux pour qu’ils sortent de leur coquille et trouvent leur place dans une communauté aimante.

La période des fêtes est un moment pour démontrer notre générosité. Aidez-nous à toucher davantage d’hommes et de femmes ayant une déficience intellectuelle, qui peuvent être facilement oubliés et vivre dans l’isolement. Je suis convaincu que L’Arche est une des œuvres de Dieu pour notre monde et je vous invite à vous y joindre.

Faites un don maintenant